pub

pub

La période d'hiver pourrait contrarier cette préparation, car de fréquentes pubalgies peuvent apparaître chez les athlètes pendant cette saison, les terrains gras en étant la cause.
Il conviendra, pendant la cicatrisation des blessures, d'accentuer le travail par de longues séries d'étirement et de laisser provisoirement de côté le travail de puissance et de force explosive.

Enfin, le plus important sera de maîtriser le plus finement possible le phénomène de surcompensation (principe fondamental de l'entraînement), c'est à dire prévoir au bon moment des périodes de récupération permettant à l'organisme de se recharger en substrats ayant pour conséquences de provoquer chez l'athlète un pic de forme à une période clé (match important).

pub