Lorsque les kilos s'accumulent, on accuse souvent le métabolisme.
Certaines personnes ingurgitent régulièrement trois banana split sans prendre un gramme, alors qu'il nous suffit de loucher sur un éclair au chocolat, pour prendre deux kilos!
Mais comment savoir si notre métabolisme est paresseux?
Il faut le dire, être un organisme, ce n'est pas de tout repos! De fait, pour qu'un organisme soit vivant et qu'il le reste, il lui faut du combustible. Et c'est là qu'intervient le métabolisme.
Cet ensemble de réactions biochimiques va se charger d'apporter les
nutriments nécessaires, à une dépense d'énergie.
Résultat, deux tiers (soit près de 70%) des calories ingérées, et donc de la dépense énergétique, sont utilisées pour permettre le maintien de certaines fonctions.

Le métabolisme de base
La thermogenèse
Le coût de l'activité physique
La guerre des calories - kilos
"Calculez" votre métabolisme

Le métabolisme de base

C'est le métabolisme au repos, qui correspond à l'énergie nécessaire pour assurer le rythme cardiaque, la circulation sanguine, et les différentes fonctions de base de l'organisme et des organes. S'il diminue avec l'âge, il est aussi plus important chez l'homme que chez la femme. Il est aussi sous la dépendance de différentes hormones, comme les hormones thyroïdiennes. Il augmente en cas de grossesse.


La thermogenèse

C'est la quantité d'énergie dont nous avons besoin pour assurer une température interne idéale et stable. Elle est produite par la digestion, notamment la consommation de glucose par les cellules. Stimulée par le stress, elle l'est aussi par certaines substances capables d'augmenter les dépenses énergétiques. Si les amphétamines ont heureusement été retirées du marché, d'autres telles que le café et la nicotine ont une action assez importante pour se traduire par une prise de poids dès que l'on cesse d'en consommer.


pub
Le coût de l'activité physique

Faire vivre nos organes, c'est bien, mais nous ne sommes pas des légumes. De fait, si notre activité physique nous semble importante, pour les sédentaires que nous sommes, elle ne "pompe" somme toute que 10 à 15% de la dépense énergétique globale. Un chiffre qui peut augmenter de manière notable selon l'intensité et surtout la durée de l'effort physique fourni: travaux manuels, entraînements sportifs...
Notre poids quant à lui va rester stable, tant que l'équilibre entre les apports caloriques et les dépenses énergétiques demeure. Si l'un ou l'autre change, l'énergie excédentaire va alors se stocker et se transformer en graisse, donc en kilos supplémentaires. En bref, si vous mangez davantage (ou si vous arrêtez de fumer) il vous faudra bouger un petit peu plus, ou accuser le coup.


La guerre des calories - kilos

Une récente étude menée par l'université d'Arizona a permis d'expliquer pourquoi avec une alimentation égale et une dépense énergétique apparemment similaire, certains amassent les kilos, tandis que d'autres ne "bougent" pas. Après avoir observé plusieurs mois durant des volontaires, on a pu démontrer que ces "fils de fer" sont des personnalités souvent stressées ou anxieuses, mais toujours agitées, et dont la seule nervosité se traduit par une dépense naturelle supplémentaire d'environ 1000 calories par jour. S'il s'agit d'une femme, il lui faudra donc 3000 à 3200 calories par jour (et environ 3500 pour un homme) pour maintenir son poids!
Mais comme l'a récemment démontré la Mayo University de Rochester, si mâcher un simple chewing - gum 12 heures par jour se traduit par une perte de 5 kilos en fin d'année, imaginez la dépense accumulée par l'agitation constante de ces "chanceuses".


"Calculez" votre métabolisme

Combien de calories vous faut - il chaque jour pour stabiliser votre poids? (exemple pour un poids de 75 kilos)

. Pour découvrir ce dont votre métabolisme de base (MdB) a besoin, faites le calcul suivant.

De 18 à 30 ans: (75 x 14,7) + 496 = 1598,5 (MdB).
De 31 à 60 ans: (75 x 8,7) + 829 = 1481,5.

. Multipliez ce chiffre avec celui qui s'approche le plus de votre activité physique habituelle.

Sédentaire: vous êtes assis ou debout pour la grande partie de la journée, votre chiffre est 1,4.
Ce qui donne: 2074.1 pour les plus de 30 ans et 2237.9 pour les moins de 30 ans.

Modérément active: vous marchez au moins un peu tous les jours et vous avez une ou plusieurs activités physiques régulières, votre chiffre est 1,7.
Ce qui donne: 2518.6 pour les plus de 30 ans et 2717.5 pour les moins de 30 ans.

Très active: vous pratiquez au moins une activité physique chaque jour, votre chiffre est 2.
Ce qui donne: 2963 pour les plus de 30 ans et 3197 pour les moins de 30 ans.

. Vous avez donc obtenu l'apport calorique quotidien qui vous est nécessaire pour maintenir votre poids.
. Pour mincir en douceur, il vous faudra diminuer cet apport de 250 calories, soit l'équivalent d'une petite omelette nature ou de 30 grammes de chocolat, ou bien augmenter votre dépense physique de 250 calories (soit environ 1/2 heure de natation par jour)! Ainsi, vous perdrez vos kilos en douceur et sans vous privez ou presque!