La guerre des régimes est souvent destinée à faire gagner de l'argent plus qu'à faire perdre des kilos.
L'un des risques majeur est un déséquilibre alimentaire, des carences, une perte de potentialité, voire une fonte musculaire, de la fatigue, des risques de dépression.
Il faudra veiller à un juste équilibre qualitatif et quantitatif des différents nutriments.
D'autre part, même si l'on absorbe des produits susceptibles de mobiliser des graisses dans l'organisme, seul l'exercice physique adapté permet de les éliminer.

Régime végétalien
Régime végétarien
Régime macrobiotique: zen
Régime dissocié
Régime d'Atkins
Adjuvants médicamenteux
Régimes strictement hypocaloriques
Régime hypocaloriques hyperprotéinés

Régime végétalien

Régime exclusivement à base de produits végétaux.
Pas d'élément d'origine animale: crème, lait, oeufs,...

Attention
Risques importants par déficit en acides aminés essentiels.
Régime dangereux.


Régime végétarien

Pas d'apport de viande animale ou poisson.
Sont possibles: lait et dérivés, oeufs, graisses animales.

Attention
Carence protéique.


Régime macrobiotique: Zen

A base de riz complet non poli, additionné d'huile végétale, de sel, avec des restrictions hydriques.

Attention
Régimes dangereux car très carencé en protéine.


Régime dissocié

Basé sur les apports exclusifs journaliers soit de viande, soit de fruits, soit de fromage, sur des durées assez longues.


Régime d'Atkins

Inspiré des régimes dissociés et sans hydrates de carbone: pas de glucide de quelque nature que ce soit.
Ces deux régimes sont, soit carencés, soit trop riches en protéines en fonction du moment.

Attention
Risque de cholestérol.


Adjuvants médicamenteux

La plupart du temps à base d'extraits thyroïdiens ou de diurétiques.
Ils baissent le métabolisme de base et favorisent l'anabolisme à court terme.

Attention
Ils semblent être inefficaces voire dangereux.


Régimes strictement hypocaloriques

Apport inférieur au métabolisme de base, l'organisme puise dans ses réserves de graisses mais surtout dans les stocks de protéines pour en tirer les acides aminés glucoformateurs afin de permettre le bon fonctionnement du cerveau: fonte musculaire.
On constate une perte de poids surtout à partir d'une perte de masse maigre (muscles) et d'eau.
D'autre part, l'organisme met en place un anabolisme élevé pour tirer un maximum de ce qu'il absorbe.

Attention
En fin de régime, on risque une rechute importante qui va se répercuter sur le psychisme.


Régime hypocaloriques - hyperprotéinés

Sous réserve d'un apport glucidique minimum, ce régime peut donner de bons résultats car il va puiser dans les graisses de réserve sans entamer le stock protéique donc sans entraîner de fonte musculaire.


Conclusion

. Toutes les revues médiatiques jouent sur la psychose du kilo superflu et proposent des régimes miracles: 5 kilos en 5 jours...!
. Avec des comprimés miracles, vous perdez des kilos en dormant!! Où passent ces calories issues des graisses pendant votre sommeil, alors que votre métabolisme est au plus bas? Vous aurez sûrement perdu plus d'eau que de graisses.
. Le grand sauveur à ce jour, c'est la CARNITINE...!!! Quand, comment et pourquoi? On oublie de vous le préciser.